Serbie 09/2018

Camp de vacances catholique pour soixante filles de milieux pauvres


À Zrenjanin, dans le nord de la Serbie, les sœurs enseignantes gèrent un foyer résidentiel pour filles pour soixante élèves, toutes originaires des villages environnants et qui ne peuvent pas se rendre tous les jours en ville à cause du long trajet scolaire. Les religieuses dispensent elle-même des cours de religion dans plusieurs établissements scolaires, dirigent des chorales et enseignent la catéchèse aux enfants des écoles maternelles dans trois villages. L’une des religieuses s’occupe des groupes de scouts.

Sœur Cecilia organise chaque année un camp de vacances pour soixante filles dans l’un des bâtiments du foyer résidentiel, inoccupé pendant les vacances. C’est le seul camp de vacances catholique pour filles des environs. Beaucoup de ces filles viennent de milieux pauvres, et pas mal d’entre elles vivent seules à la maison parce que les parents sont partis en Occident pour y gagner l’argent nécessaire à la subsistance de de la famille. D’autres parents sont au chômage. Sœur Cecilia raconte : « Ce sont des filles douées, mais elles n’ont que peu de moyens de s’épanouir. »

En coopération avec des pédagogues et quelques parents, les religieuses proposent donc ce camp de vacances doublé d’un programme varié : les filles peuvent apprendre d’une manière ludique à faire la cuisine et la pâtisserie. Elles font du bricolage créatif, elles chantent, elles prient ensemble et participent à des excursions. En même temps, elles partagent leur expérience de la croyance et croissent dans la foi.

Cependant, l’approvisionnement des jeunes filles, le matériel de bricolage et les excursions coûtent de l’argent. La plupart des parents éprouvent déjà des difficultés pour acheter le matériel de base nécessaire à leurs enfants pour l’école, ils ne peuvent donc apporter aucune contribution financière au programme de vacances. Les religieuses nous ont alors demandé de les aider. Nous avons promis de leur donner 5 000 euros.

Code: 449-05-49

Serbie 09/2018_6994