Congo 10/2018

Aide à la formation pour 83 séminaristes


L’Afrique est pour l’Église catholique le continent des records : un prêtre sur neuf dans le monde, un séminariste sur quatre, et un catholique sur six vit sur ce continent ! De nombreux séminaires sont pleins à craquer, et le nombre de prêtres est chaque année en augmentation, à la différence de ce qui se passe dans d’autres parties du monde.

Cependant, en République du Congo, la foi recommence à peine à prendre son essor après la période communiste que le pays a subie de 1969 à 1991, au cours de laquelle l’Église a eu à subir des représailles. Sur les quelque 5 millions d’habitants du pays, il y a environ un tiers de catholiques.

Malgré des décennies d’oppression et bien que les prêtres vivent et travaillent dans une très grande pauvreté dans ce pays et aient des régions énormes à prendre en charge, il y a des vocations : dans l’unique séminaire du pays, qui est situé dans la capitale Brazzaville, 83 jeunes hommes se préparent à devenir un jour prêtres. L’année dernière, six nouveaux prêtres ont été ordonnés, et onze autres jeunes hommes ont déjà été ordonnés diacres et ont hâte d’être ordonnés.

Pour que les futurs prêtres reçoivent une bonne et solide formation, l’AED soutient cette année aussi le séminaire de Brazzaville. Nous voudrions l’aider à hauteur de 15.000 euros, afin que ces 83 jeunes puissent poursuivre leur route vers le sacerdoce.

Code: 115-02-79

Congo 10/2018_7017