Pérou: Les contemplatives ont reçu leur nouvelle machine à cuire les hosties

Le couvent des Carmélites déchaussées d’Abancay, dans le sud de la partie centrale du Pérou, a été fondé en 1964 avec sept sœurs de Cusco. Aujourd’hui, vingt sœurs y mènent une stricte vie de prière et de pénitence. Elles ont même pu envoyer des sœurs dans quatre autres couvents où il y avait moins de vocations. Elles nous écrivent : « Dans notre cloître, nous prions quotidiennement pour les besoins du monde et pour tous les hommes ».


Les religieuses contemplatives vivent du travail de leurs mains. Elles composent des bouquets, fabriquent des vêtements liturgiques, mais surtout elles cuisent des hosties qui sont utilisées dans leur diocèse pour les célébrations eucharistiques. Chaque mois, plus de 300.000 hosties sont ainsi produites dans le monastère Saint-Joseph ! Cependant, avec leur ancienne machine de cuisson, les sœurs avaient beaucoup de difficulté pour produire une telle quantité, tandis que la demande est en augmentation en raison de l’exode rural. Elles nous ont donc demandé de l’aide, et nos bienfaiteurs ne les ont pas abandonnées et leur ont envoyé 11.870 euros.

Aujourd’hui, les sœurs sont ravies de leur nouvelle machine à cuire les hosties qui simplifie considérablement leur travail. Elles sont très reconnaissantes et écrivent : « Merci pour votre générosité, Dieu vous le rendra ! Soyez sûrs de nos prières. Dans notre pauvreté, nous apportons nos prières à Jésus, dans le Saint Sacrement, et lui demandons de répandre ses grâces et ses bénédictions sur chacun d’entre vous ».

Pérou: Les contemplatives ont reçu leur nouvelle machine à cuire les hosties_7095