Brésil 01/2019

Aide à la subsistance pour 12 religieuses âgées et malades


Malgré ses 88 ans, Sœur Helena ne reste pas les bras croisés. Elle l’aurait bien mérité, après toute une vie à servir les pauvres, jour après jour. Pourtant, elle continue encore aujourd’hui inlassablement à rendre visite aux malades ou à coudre des couvertures et des taies d’oreillers pour les nouveau-nés. Ses autres sœurs âgées veulent elles aussi rester utiles : elles écoutent les personnes à la recherche de conseils, aident les enfants à faire leurs devoirs et réconfortent les malades et les personnes âgées. Certaines d’entre elles donnent même encore des conférences.

Comme leur nom l’indique, les « Sœurs du Sacré-Cœur de Jésus » vénèrent particulièrement le Sacré-Cœur de Jésus, source de l’amour et de la Miséricorde du Christ. Ce culte se traduit dans les faits par les services aimants qu’elles rendent avec dévouement aux plus pauvres et aux malades, auxquels elles permettent de ressentir l’amour de Jésus. Au nord-est du Brésil, la congrégation dispose de 16 maisons, pour un total de 70 sœurs. Elles tiennent des établissements pour enfants et adolescents et travaillent dans les domaines des soins de santé et de la pastorale paroissiale.

Les sœurs se réjouissent que des jeunes femmes intègrent leur congrégation. Mais en même temps, il y a aussi sept sœurs âgées qui ont besoin de soins médicaux et cinq autres sœurs très âgées. Étant donné que la communauté a très peu de revenus, nous l’aidons chaque année en contribuant aux frais de subsistance des religieuses âgées, malades et parfois infirmes. Cette année, nous aiderons à nouveau la communauté, à hauteur de 4.600 euros. 

Code: 212-05-39

Brésil 01/2019_7114