Sri Lanka 10/2017

Honoraires de messe pour 29 prêtres d’une congrégation locale


Quand Bastiampillai Anthonipillai est né en 1886 aux environs de Jaffna (maintenant au Sri Lanka), on ne donnait aucune chance de survie à ce malingre petit nourrisson. Et bien qu’il soit mort à l’âge de 78 ans, il a toujours eu une mauvaise santé pendant sa vie. Alors qu’il était jeune homme, il a même d’abord voulu renoncer au sacerdoce en raison de ses problèmes de santé. Mais en tombant un jour sur la phrase de l’Évangile « Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renonce lui-même, qu’il prenne sa croix et me suive » (Mt 16,24), il a entièrement suivi l’appel de Dieu.

Sa mauvaise santé ne l’a pas non plus empêché de mener une vie très stricte de pénitence et d’ascèse et de ne dormir que deux ou trois heures par nuit. Il devint le fondateur du premier ordre contemplatif masculin autochtone, la congrégation des Rosariens, dont est également issue une branche féminine.

Le Père Thomas, ainsi qu’il s’appelait dans la vie religieuse, choisit comme devise pour sa nouvelle Congrégation : « Nous passons pour des fous à cause du Christ » (1 Cor 4,10). Et en effet, il est lui-même devenu célèbre, parmi les hindous de même que parmi les chrétiens, en tant que « moine fou ». Car pour ses contemporains, il était incompréhensible et presque scandaleux qu’il abroge le système des castes et accueillie les membres de toutes les castes.  Bien que cette approche ait encore rencontré une grande résistance à cette époque, la question des castes ne pouvait même pas être mentionnée au sein de sa communauté.

Aujourd’hui, la branche masculine des Rosariens rassemble 25 monastères, principalement au Sri Lanka et en Inde. Comme il s’agit d’une congrégation autochtone pauvre, l’AED soutient les religieux qui en font partie, tant au Sri Lanka qu’en Inde, à travers différents projets tels que des honoraires de messe. Cette année, nous aidons 29 religieux au Sri Lanka, par des honoraires de messe d’un total de 13.400 euros.

Code: 312-06-masses

Sri Lanka 10/2017_5235