Nigeria 12/2017

Aide à la formation pour 57 séminaristes


L’organisation terroriste nigériane Boko Haram est désormais connue dans le monde entier pour la brutalité de ses attaques. Il est moins bien connu que des nomades islamistes du Nigeria brûlent aussi des villages, tuent des gens et commettent d’autres graves attaques. Rien qu’en 2016, mille personnes ont été tuées par des extrémistes Fulani dans l’État de Kaduna, situé dans le nord du Nigeria. Il y a aussi eu des centaines de blessés et des dizaines de villages incendiés. La population a en partie été expulsée. Les attaques visent souvent spécifiquement les chrétiens, et des églises ne cessent d’être détruites.

Le diocèse de Kafachan est également situé dans la zone concernée. Malgré la difficulté de la situation, l’Église bénéficie de nombreuses vocations, ce qui est une bénédiction. 57 jeunes hommes se préparent actuellement à l’ordination sacerdotale. Cependant, le Nigeria souffre non seulement de la terreur et de la violence, mais aussi d’une grave crise économique, si bien que tous les prix augmentent et que le séminaire est incapable de couvrir les coûts de formation et de nourriture des futurs prêtres. C’est pourquoi le recteur a demandé de l’aide à l’AED. Avec 20.000 euros, nous voudrions aider ces jeunes hommes courageux qui suivent leur vocation, malgré toutes les difficultés et les menaces.

Code: 141-02-79

Nigeria 12/2017_5289