Mozambique 07/2018

Aide à la reconstruction de deux chapelles détruites par un cyclone


En janvier 2017, la région côtière du nord du Mozambique a été frappée par un violent cyclone pendant cinq jours. Le cyclone tropical a causé de fortes pluies et dévasté de vastes étendues de terres dans deux provinces de ce pays d’Afrique du sud-est, qui fait déjà partie des plus pauvres au monde. Des milliers de maisons ont été détruites, d’innombrables personnes sont devenues sans abri.

L’Église catholique a, elle aussi, été gravement touchée. Les dégâts ont été particulièrement graves dans la paroisse missionnaire de Netia-Natete, qui fait partie du diocèse de Nacala. La paroisse s’étend sur une vaste zone rurale et très pauvre. Elle compte 120 petites et humbles chapelles dans lesquelles les fidèles se rassemblent pour prier et être catéchisés. 66 de ces chapelles ont été détruites par le cyclone. 

Le Père Antonio Gasolina nous demande de l’aide, parce que les fidèles des villages en cause sont très tristes de ne plus disposer, désormais, d’un endroit où ils puissent adorer Dieu et entendre sa parole. Pour eux, Dieu passe à la première place. C’est surtout dans les villages très éloignés et difficiles d’accès que les fidèles voudraient au moins une petite chapelle où pouvoir se rassembler. Pour l’instant, au moins deux chapelles doivent déjà être reconstruites. Les fidèles, qui vivent au jour le jour, veulent eux-mêmes partiellement contribuer à la construction et ont promis de payer les charpentiers qui doivent couvrir le toit. Mais pour acquérir le matériel de construction, la paroisse a besoin d’aide. Nous avons donc promis 15.000 euros.

Code: 139-01-19

Mozambique 07/2018_5513