Brésil 4/2017

Un bateau pour la pastorale dans la région amazonienne


La communauté catholique « Mar a Dentro » tient un centre dans la ville de Belem, au nord du Brésil. Elle y organise des rencontres de prière, invite à l’adoration eucharistique, prépare les jeunes à la confirmation et les jeunes couples au sacrement du mariage. Par ailleurs, elle prend en charge 60 enfants et propose des conseils psychologiques. Mais les membres de la communauté ne restent pas uniquement en ville. Fidèlement aux paroles que Jésus avait adressées à Pierre, « avance au large ! » (Lc 5, 4), auxquelles se réfère le nom de la communauté, les membres de cette dernière s’occupent depuis 9 ans des personnes qui vivent dans la région amazonienne du nord du Brésil, sur les rives des fleuves et sur les îlots situés au milieu de la jungle. Leurs villages ne sont accessibles que par bateau.

Par son apostolat, la Communauté assure une présence continue de l’Église catholique dans cette région difficile à atteindre. Les gens qui vivent là sont dans le besoin à tous égards. Ils ont besoin d’accompagnement pastoral, d’aide psychologique et matérielle, de conseils et d’assistance dans leurs nombreuses épreuves. Jusqu’à présent, les visites des assistants ont permis à 400 familles de grandir dans la foi, d’apprendre à connaître plus profondément la Bonne Nouvelle, et de participer à la vie de l’Église. Elles reçoivent par ailleurs des conseils face à leurs problèmes sociaux ou autres, et sont soutenues par la fournitures des produits de première nécessité. Une centaine de bénévoles se relaient pour cet apostolat qui les amène littéralement en marge de la société. À cette occasion, beaucoup d’entre eux peuvent faire également valoir leur expérience professionnelle et en faire bénéficier les personnes en détresse.

Jusqu’à présent, les assistants ne disposent que d’un vieux bateau en bois, qui est cependant déjà en très mauvais état. Les membres de cette Communauté catholique ont donc absolument besoin d’un nouveau bateau qui soit plus solide afin de pouvoir mieux résister aux conditions difficiles. De plus, les déplacements effectués avec un bateau de meilleure qualité seraient plus rapides, plus efficaces et plus sûrs, si bien qu’ils pourraient rendre plus fréquemment visite à la population.

Nous voudrions aider à l’acquisition d’un nouveau bateau, à hauteur de 33.800 euros.

Code: 212-07-29

Faire un don pour le projet:

Somme (CHF)