Changement à la tête d'ACN International

Le nouveau président exécutif international de l'Aide à l'Eglise en Détresse (ACN/AED), Thomas Heine-Geldern, a officiellement pris ses fonctions le 17 avril lors d’une cérémonie présidée par le Cardinal Piacenza, président d’ACN. Sous le signe de la continuité, il succède à Johannes Heeremann après sept années passées au service de l’association.


Autrichien, le nouveau président exécutif de l’AED, Thomas Heine-Geldern, 66 ans, est docteur en droit de l’université de Vienne et titulaire d’un MBA de l’école de management INSEAD (Institut Européen d’Administration des Affaires). Pendant près de 40 ans, il a été membre de plusieurs conseils d’administration et de surveillance, notamment dans l’industrie papetière.

Lors de sa prise de fonction ce 17 avril à Königstein (Allemagne), au siège d'ACN, Thomas Heine-Geldern, tout juste rentré d’Irak où il a visité les communautés chrétiennes, s’est exprimé sur le fonctionnement de l'organisation, rappelant que foi et professionnalisme sont les outils de l’Oeuvre.

Père de 4 enfants, parlant couramment l’allemand, l’anglais et le français, le nouveau président n’a pas manqué de rappeler le caractère familial de l’association avec ses 23 bureaux nationaux placés sous la coordination du secrétariat général. Le président de la fondation, le cardinal Piacenza, a remercié le président exécutif sortant, Johannes Heeremann, pour ses sept années passées à la tête d'ACN. Durant son mandat, l'Oeuvre fondée en 1947 est devenue fondation pontificale, six nouveaux bureaux nationaux ont été créés et le volume des dons a augmenté pour atteindre 123,7 millions d’euros en 2017.


ACN/AED en 2017

  • 149 pays soutenus à travers 5357 projets
  • 23 pays donateurs
  • 124 millions d’euros collectés
Changement à la tête d'ACN International_5446